top of page
  • frequencecoeur

Savoir Être Bien ou Mal

Dernière mise à jour : 7 nov. 2023

Pour moi, il n'y a pas de liste comportementale qui se transformerait alors en dogme de ce qui est Bien ou de ce qui est Mal... il est davantage question de Savoir Être !

La conscience de ce qui peut relever "du Bien et du Mal", avec ses conséquences, s'acquiert à n'en pas douter, par notre propre expérience de la Vie qui évolue au gré des leçons que nous retenons... ou non... de la responsabilité que nous prenons... ou non de nos actes.

C'est la connaissance qui guide l'Être Humain à choisir, soit de "faire le Bien", soit de "faire le Mal" (notion religieuse à mon sens limitante "incrustée" dans nos croyances).

Aussi, plutôt que "faire le Bien"... ne pourrions nous pas faire le choix en conscience de "ne pas faire le Mal" !


Quelle définition du Mal pourrions nous alors entrevoir ?

Le Mal pourrait être représenté :

- par tout ce qui nuit ou fait obstacle à l'équilibre de vie personnelle et collective ;

- par un comportement, un agissement ou des paroles qui empêchent l'harmonie, la paix, le bonheur.

Il y a la notion de ce qui est nuisible pour Soi, pour l'autre et pour la communauté aussi...

Tout nos actes à titre personnel a inévitablement un impact plus ou moins positif sur les autres autour de nous, même si nous n'en connaissons ni n'en mesurons pas toujours directement les effets.

Le "Mal" pourrait être considéré comme une déficience, une privation de compréhension de la Vie, par l'orgueil, la démesure. Il pourrait s'agir d'une pauvreté en tout, guidée par l'avidité quelle qu'elle soit.

La générosité, la gentillesse, l'"abondance" saine du cœur et de l'esprit ne seraient pas accessibles, ou bien volontairement occultées...

Nous sommes des Êtres Humains inscrits dans le mouvement de la Vie sur cette Terre.

Nous créons nos propres croyances limitantes à chaque instant, au-delà de celles inscrites dans notre inconscient devenues les "nôtres" par effet d'ignorance ou de non volonté de les regarder en face.

Nous avons ce pouvoir de transformation, contrairement à ce que nous pensons.

En tout premier lieu, à nous de vivre le Bonheur que nous sommes seuls à pouvoir nous accorder, avec notre vision personnelle éclairée de ce qui est Bien ou de ce qui est Mal pour nous-même.

Dépassons nos propres limites par la connaissance de qui nous sommes, par notre compréhension de la Vie, par le mouvement de notre intelligence.

Nous sommes libres de choisir la Vie que nous voulons mener (par discernement) et de réaliser notre Bonheur (par responsabilité).

Tout est une question de nuance singulière de ce que nous pensons être "bien ou mal". Ce qui l'est pour nous, peut ne pas l'être pour l'autre... et inversement.

L'importance n'est-elle pas d'être en accord avec Soi, de réfléchir de son côté ou avec d'autres, de pouvoir exprimer clairement sa pensée avec le meilleur discernement possible, avant de décider et de passer à une quelconque action ?

Soyons humble, laissons nous inspirer par la sagesse.

Ecoutons notre intériorité avant d'agir, sachons repérer ce qui résonne en nous sur ce que nous ressentons être le Bien ou le Mal pour choisir la direction à prendre.

Approchons nous au plus près de la nuance à apporter du "Mal" en toute situation afin d'éviter la séparation "gratuite" voire le rejet.

Là est notre liberté, notre responsabilité, et aussi notre droit à l'erreur...


Savoir Être est une question de conscience pour Soi et pour le Monde !


Dans votre quête de Mieux-Être nous pouvons ensemble entrevoir quelques portes d'accès d'harmonisation à vos énergies.

N'hésitez pas à prendre contact ou m'envoyer un message frequencecoeur@gmail.com





Comments


bottom of page